MJCF UEC Avant-Garde Facebook Twitter Youtube

Site National du MJCF

Site National du MJCF

Voyages de solidarité

 
 
 

Les voyages de solidarité ont toujours fait partie de l’histoire du Mouvement des Jeunes Communistes de France.

Nous avons bien sûr participé de nombreuses années au Festival Mondial de la Jeunesse et des Etudiants depuis le premier en 1947 à Prague, nous sommes rendus dans tous les continents, tous les pays où nous avons des camarades avec qui partagés nos réflexions politiques, à chaque fois que les conditions étaient réunies.

Partir à la rencontre de camarades, sortir de France, connaître une autre culture, une autre histoire sont toujours des expériences enrichissantes. Pour trouver des solutions à la crise, pour comprendre ce que veut dire le mot « communisme » sur chaque partie du globe, pour échanger nos rages et nos espoirs, il est primordial de dialoguer avec nos camarades du monde entier.

Faire vivre la solidarité et l’internationalisme font partie de nos fondamentaux.

Ces dix dernières années nous sommes allés par deux fois au Venezuela, pays qui fait le choix du chavisme et du progrès social. Nous nous sommes également rendu à Cuba ou en Equateur voulant mesurer la force qui habite ces pays.

Nous avons également été au Vietnam échangé avec nos camarades de la jeunesse Ho Chi Minh sur la réalité du pays, des changements en cours et de la politique du Parti Communiste Vietnamien.

Nous avons échangé avec nos camarades de l’UJDAN au Sénégal sur la situation des étudiants dans le pays et l’opposition au gouvernement. Nous avons été en Afrique du Sud lors du FMJE pour faire vivre l’internationalisme.

Nous rencontrons également très régulièrement nos camarades européens, par exemple lors des congrès ou camp d’été à Chypre, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Finlande etc…

Ces quatre dernières années nous nous sommes rendus en Palestine pour mesurer ce que plus de soixante ans de conflits causent comme inégalités sur le terrain. Voir le mur, les checkpoints, les camps de réfugiés, ou ne pas les voir lorsqu’on est victime de discrimination à l’aéroport israélien Ben Gourion, tout cela permet de revenir en France avec la lucidité et la détermination pour aller au bout des combats.

Organiser ces voyages c’est aussi donner la chance à la majorité d’entre nous de prendre l’avion, de découvrir un pays et d’élargir encore un peu plus nos esprits.

Le MJCF fera toujours résonner le mot internationalisme !

Hasta la victoria siempre !

 

 

 

 

RETOUR

Internationalisme/Anti-imperialisme