MJCF UEC Avant-Garde Facebook Twitter Youtube

Site National du MJCF

Site National du MJCF

L'éducation : pour le gouvernement, une simple question de communication

 
 

le 03 mai 2016

 
 

Ces 2 et 3 mai, se tiennent les « Journées de la refondation de l’école de la République ». Bien loin de réorienter sa politique en matière d'éducation, ces journées ne sont pour le gouvernement qu'une vaste opération de communication.

 

Derrière les déclarations du Président de la république sur « la réussite de tous les élèves » se cachent une succession de séances d'autosatisfaction, voire la tentative de reconquête d'un électorat enseignant qui a perdu confiance. Sous couvert de pédagogie, l'objectif de cette initiative est de faire croire au bien fondé des différentes réformes, très contestées, du gouvernement depuis 2012. Aucune remise en question donc de la part du candidat de la « priorité jeunesse » si ce n'est la promesse d'une revalorisation des indemnités des professeurs des écoles. Mais qu'en est-il des milliers de postes maquant et des établissements sous dotés ne nous offrant qu'une éducation au rabais ?
 

Pas question ici de renforcer le service public de l'éducation nationale. Pas question de le doter de moyens matériels et humain à hauteur des besoins. Si des centaines de milliers de lycéens et d'étudiants sont dans la rue depuis près de deux mois pour dire non au projet de loi travail et à la précarité à vie, ils se mobilisent aussi pour qu'on leur offre les moyens de construire leur avenir. Cela passe d'abord par l'éducation et force est de constater que le compte n'y est pas. Si l'éducation était une priorité pour ce gouvernement, il entendrait les aspirations des jeunes en formation et répondrait à l'urgence des besoins qui sont exprimés par les jeunes comme par leurs enseignants !

 

L'éducation : pour le gouvernement, une simple question de communication