MJCF UEC Avant-Garde Facebook Twitter Youtube

Site National du MJCF

Site National du MJCF

Logement

 
 
 
 

Un logement c'est pour quand?

 (...)

Il faut sortir de cette logique de charité pour les plus démunis, qui légitime la marche du profit et de la spéculation immobilière pour entrer véritablement dans un processus de changement de société au cœur duquel nous plaçons la réponse aux besoins de tous. Le logement est aujourd'hui la première charge des foyers, et la première inquiétude des français, avec l'emploi. Il s'élève en moyenne en 2010 (source INSEE) pour les locataires du parc privé entre 26 et 33% des revenus. Pour 40% d’entre eux, il dépasse même les 31% (allant au-delà des 80% des revenus pour 20% des ménages).

 

                Réguler le montant des loyers, redéployer un service public ambitieux du logement; sont des mesures concrètes qui permettent de sortir ce besoin fondamental des logiques de marché, qui aurait alors pour seul but de répondre à nos besoins. Réaffirmer que le logement est un droit, plutôt qu'un privilège et donner les moyens à chacun de pouvoir se loger serait un premier pas dans la construction d’une société nouvelle où nos besoins fondamentaux sont entre les mains de tous, plutôt que d'une poignée de profiteurs.

(...)

Les propositions de la JC :

  • rompre avec les politiques libérales qui ont consisté à démanteler l’offre publique et à favoriser le marché. Pour sécuriser l’accès au logement et le parcours de chacun, nous proposons le création d’un service public du logement où chacun dès ses 18 ans a le droit et la possibilité d’avoir un logement en fonction de ses propres besoins n’importe quand avec une grande facilité.
  • Un plan d’urgence pour le logement et une part des logements sera réservée aux jeunes et étudiants.
  • Revenir sur la loi Boutin et imposer le strict  respect de la loi SRU.(qui impose aux municipalités de construire 20% de logement social). Les maires qui ne la respectent pas seront déclarés inéligibles.
  • interdiction des expulsions
  • réquisition des logements vacants
  • Inscrire le droit au logement dans la Constitution.
  • Cadrage des loyers, revendication à 20% des revenus du foyers
  • une aide à l’accès au premier logement, et une revalorisation générale des aides au logement.
  • renforcer le rôle des comités d’entreprises et des syndicats dans le 1% de cotisation salariale qui sont théoriquement dédiés au logement.

Pour les étudiants :

  • nationalisation des résidences étudiantes privées
  • nationalisations des appartements spéculatifs « réservés aux étudiants »
  • fin des partenariats public/privé, transfert intégral des cité U aux crous
  • rénovation du parc CROUS et un plan de construction massif et diversifié
  • contrôle démocratique des loyers, parité étudiants, salariés, élus.